Journal RSS



Sulfureuses, énigmatiques, fascinantes, héroïques... les muses de la collection 2021

Sulfureuses, énigmatiques, fascinantes, héroïques, les femmes qui ont inspiré la nouvelle collection Carthage, ont écrit leur destin en affranchies … saintes ou intrigantes, louangées ou maudites, Esther, Bethsabée, Judith ou Roxelane… ont changé le destin d’un peuple ou d’un pays par l’impétuosité de leur beauté.

Plus



CARTHAGE AIME... SABINE DEVIEILHE

RENCONTRE EN TOUTE LIBERTE Chaque mois, Carthage part à la rencontre d’une femme libre, unifiée, connectée avec sa nature profonde. Une « femme sauvage » d’aujourd’hui. Parce que ces rencontres nous bousculent, nous élèvent, et peuvent nous aider à trouver notre propre chemin de liberté.   Une voix qui a conquis le monde entier, une présence sur scène impressionnante, une grande douceur mêlée de puissance… A qui la soprane Sabine Devieilhe n’a-t-elle pas arraché des larmes ?Rencontre intime avec une femme libre, passionnée, et amoureuse.   • Sabine, les plus grandes critiques de la musique ont déjà établi ton portrait, et retracé ton inspirant parcours. Comment, toi, te présenterais-tu ?? Il est délicat de se raconter ! J'aime me métamorphoser au gré...

Plus



Un chemin

Avant-Hier, je travaillais dans la mode, dans le prêt-à-porter, pour plusieurs marques « mainstream » comme on dit en langage marketing. Production désincarnée, participation à une grande structure remplie d’anonymes, travail avec des matériaux de mauvaise qualité, et process de décision longs… J’ai assez vite compris que cela ne me correspondait pas, et que j’avais une grande soif d’entreprendre par moi-même.

Plus



CARTHAGE AIME… Constance Gay

RENCONTRE EN TOUTE LIBERTE Chaque mois, Carthage part à la rencontre d’une femme libre, unifiée, connectée avec sa nature profonde. Une « femme sauvage » d’aujourd’hui. Parce que ces rencontres nous bousculent, nous élèvent, et peuvent nous aider à trouver notre propre chemin de liberté. Photo: Stevens Fievet Un regard de killeuse, un tempérament de feu, une voix d'une sensualité incroyable, un grain de folie bien présent... A la rencontre de Constance Gay, 28 ans, comédienne, passionnée de textes, de musique, de photo, de chevaux, … et première "muse" Carthage.   • Constance, depuis quand fais-tu ce que tu fais aujourd'hui? Cela fait un peu moins de 5 ans que je suis comédienne. Avant, je me destinais à être journaliste, mais l’appel...

Plus



le trac

A quelques jours de la sortie « publique » de Carthage, j’ai le trac… Je n’en suis pourtant pas à ma première aventure entrepreneuriale. Après avoir accompagné le développement de la maison Laure de Sagazan pendant 8 ans, je sais à quoi m’attendre, je n’idéalise ni ne minimise les joies et les peines de cette entreprise, et … je ne peux m’en passer.Seulement voilà. Carthage, c’est moi.

Plus


x